L’indicateur du bonheur

sarkozyLes indicateurs économiques étant bien négatifs ces derniers temps, Nicolas Sarkozy se penche actuellement sur un indicateur du bien être. Reste à savoir comment il sera calculé… Je propose :

(Chiffre d’affaire d’Eurodisney * taux d’occupation des plages) / (Temps passé devant la TV * Nb heure moyen passé chez le psy)

Après les bonus, Nicolas Sarkozy a enfourché lundi un nouveau cheval de bataille pour « la construction d’un nouvel ordre économique, social, écologique mondial », avec la création de nouveaux outils de mesure économiques conformes aux conclusions de la commission présidée par le prix Nobel d’Economie Joseph Stiglitz. Cette dernière a mis en lumière les limites « du PIB en tant qu’indicateur des performances économiques et du progrès social », prônant la mesure du bien-être.

Nouvel Obs

Il est temps que notre système statistique mette davantage l’accent sur la mesure du bien-être de la population que sur celle de la production économique ». C’est l’idée majeure défendue par la Commission Stiglitz dans son rapport sur les nouveaux indicateurs de richesse, remis lundi matin à Nicolas Sarkozy. Présidé par le prix Nobel d’économie américain Joseph Stiglitz, ce panel de 22 experts a été mis en place début 2008 pour mener une réflexion sur la mesure de la croissance.

Europe1