Nos conseils pour l’utilisation des actions d’Inditex

Acheter des actions Inditex
En ce qui concerne les opportunités dont le groupe Inditex pourrait profiter, nous resterons, entre autres, avec son implantation de plus en plus importante dans les marchés émergents comme l’Inde ou l’Asie en général.

Le fait qu’Inditex fabrique des produits à des prix d’achat abordables devrait lui permettre de résister à la crise et de conserver une clientèle fidèle.
Par ailleurs, le groupe se renouvelle en permanence et poursuit une stratégie de croissance et de développement qui inclut l’ouverture de deux nouveaux magasins par jour, soit deux fois plus de revenus garantis.
En ce qui concerne les menaces qui pèsent sur le groupe, nous soulignons une fois de plus l’importance des coûts de production, qui pourraient avoir un impact à long terme sur le prix de vente et rendre l’entreprise moins compétitive.
Les budgets de communication du Groupe doivent également être augmentés pour une meilleure visibilité. Toutefois, cela n’est pas prévu dans la stratégie à moyen ou long terme du groupe.
Enfin, le groupe Inditex présente également des faiblesses en ce qui concerne la distribution et la commercialisation des produits.

Investir dans l’industrie textile est une voie suivie par de nombreuses personnes qui souhaitent ajouter des actions rentables à leur portefeuille. Mais comment choisir ces titres ? Parmi les plus intéressantes sur le marché européen, nous vous proposons de découvrir ici celles du groupe espagnol Inditex, ainsi que leurs particularités et quelques données historiques concernant l’analyse de leur cotation.

A propos du groupe Inditex

Inditex (Industria de Diseño Textil) est un groupe espagnol spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de vêtements et accessoires. Son offre s’étend à différents types de clients, des femmes à plus fort pouvoir d’achat aux jeunes qui aiment suivre les tendances, en passant par les styles plus sportifs, le tout sans oublier la mode pour hommes. Par conséquent, son activité est divisée en plusieurs secteurs également. La principale concerne les vêtements, le reste étant la lingerie, les chaussures, les accessoires et aussi les articles ménagers. Au sein du groupe, nous pouvons trouver des marques spécifiques pour chaque secteur d’activité, telles que, entre autres, les célèbres Zara et Massimo Dutti pour l’habillement, Zara Home pour les articles ménagers, Oysho pour la lingerie et les sous-vêtements ou Lefties, qui est la chaîne à bas prix du groupe.

Inditex, qui a commencé comme un petit magasin de vêtements créé par son fondateur, Amancio Ortega, qui a conçu et fabriqué sa roba directement à la maison avec sa première femme, a son siège à La Corogne, emploie plus de 152 000 personnes et possède plus de 7 000 magasins dans le monde. Selon Forbes, Ortega est l’un des hommes les plus riches du monde.

La grande majorité du chiffre d’affaires du groupe est réalisée en Europe, avec l’Espagne en tête, mais aussi en Amérique et dans une moindre mesure dans le reste du monde.

Dates clés dans l’histoire d’Inditex

Afin de mieux comprendre l’évolution impressionnante du groupe Inditex grâce à ses magasins et à sa stratégie marketing, il est nécessaire de rappeler quelques dates importantes dans l’histoire de l’entreprise et de son expansion à travers le monde, comme les suivantes :

-En 1975, Inditex lance la marque Zara en Espagne. Aujourd’hui, elle est présente dans le monde entier et réalise 25% de son chiffre d’affaires grâce à cette marque.
En 1985 est née la holding Inditex, c’est-à-dire la société qui porte le nom d’Industria de Diseño Text.
-En 1988, le groupe s’internationalise avec un premier magasin au Portugal, puis un autre à New York, ouvert en 1989. En 1990, nous avons assisté à l’ouverture du premier magasin français à Paris.
-En 1991, le groupe crée la marque Pull&Bear après le rachat de Massimo Dutti.
-En 1992, elle s’installe au Mexique.
-En 1993, il arrive en Grèce.
-En 1994, des magasins sont ouverts en Belgique et en Suède, et à partir de cette année, il poursuit son expansion dans le monde entier, notamment au Japon, au Venezuela ou en Turquie.
-En 1998, la marque Bershka est également créée, ainsi que Stradivarius, lancé un an plus tard, en 1999.
En 2001, Inditex a lancé la marque de sous-vêtements Oysho, l’une des marques qui connaît aujourd’hui la plus forte croissance.
-En 2007, Inditex lance Zara Home, la société dont le chiffre d’affaires est le plus élevé de ces dernières années.
-En 2010, elle ouvre le 500e magasin à Rome et le premier en Inde. Cette même année commence également dans le commerce électronique, et au cours des années suivantes, sa vente électronique est étendue à différentes parties du monde.
-Récemment, Zara a ouvert le premier magasin physique dédié au commerce en ligne. En fait, ce magasin temporaire, qui remplace un autre en construction, présente une série de vêtements sélectionnés afin que les clients puissent les voir et ensuite les acheter en ligne, puisque le magasin n’a ni boîtes ni testeurs. Avec ce jalon, Zara se démarque de la concurrence et réussit pour la première fois à unir les mondes physique et virtuel, faisant ainsi un pas de plus vers l’avenir du shopping.

Les principaux concurrents d’Inditex

Comme nous le savons déjà, le groupe Inditex est actuellement l’un des leaders mondiaux de l’industrie textile et numéro un dans le domaine spécifique du prêt-à-porter. Toutefois, elle doit également faire face à une concurrence accrue en Europe et au niveau international. Afin de vous aider à mieux intégrer cette notion de concurrence lors de votre analyse du cours de l’action Inditex, nous présentons ci-dessous le classement des 10 plus grandes entreprises de ce secteur en Europe :

le groupe français LVMH est le leader européen de ce secteur en termes de chiffre d’affaires ;
-Inditex est le deuxième dans cette classification ;
-L’Italien Benetton est troisième ;
-Le Burberry britannique est quatrième ;
-L’Angleterre Pentland est en cinquième position ;
-French Etam occupe la sixième place ;
-L’Espagnol La Seda de Barcelona est septième au classement ;
-Royal Ten Cate est le numéro huit ;
-Esprit est le neuvième, et
-Camaïeu est numéro dix.

Il faut également souligner la présence croissante de chaînes comme H&M, qui s’ouvrent très rapidement grâce à leur présence en ligne, ou encore Amazon, qui vise à conquérir le monde du vêtement en ligne grâce à sa marque Find et sa présence déjà établie sur Internet.

Principaux partenaires d’Inditex

En 2009, Redcats a signé une association avec Inditex et sa société Zara Home. La Redoute et Ellos, marques du groupe Redcats, enrichissent leur collection dédiée à la maison avec la création d’une boutique dédiée à la marque Zara Home sur leurs sites Internet, en France pour La Redoute et dans les pays nordiques pour Ellos.

Le géant espagnol du prêt-à-porter Inditex a signé la même année un accord de joint-venture avec le conglomérat indien Tata pour lancer sa marque star à la conquête du sous-continent à partir de 2010, comme nous l’avons vu aux dates clés de l’entreprise. Ainsi, Inditex détiendra 51 % du capital et Trent Limited, une société du groupe Tata, détiendra les 49 % restants. La société ouvre ainsi les premiers magasins à New Delhi et à Mumbay. L’Asie est un continent clé pour le développement du groupe espagnol, mais Inditex n’était présente qu’au Japon, en Chine et en Corée du Sud au début.

Une fois de plus en 2009, le groupe s’est associé au WWF pour vendre dans ses magasins d’Oysho un CD dont les recettes iront à un programme d’ONG pour la protection des dauphins et des tortues en mer Méditerranée.

Analyse du cours de l’action Inditex

Les actions d’Inditex sont actuellement cotées sur le marché continu et font partie du calcul de l’indice boursier Eurostoxx 50.

Les graphiques boursiers des actions d’Inditex montrent une progression nette depuis leur première cotation en 2006.

Afin de pouvoir analyser correctement le cours des actions du groupe Inditex et leur évolution en bourse, il est important de prendre en compte les événements externes qui peuvent l’influencer. De tous les éléments qui peuvent avoir un impact sur le cours de l’action, le facteur le plus important est sans doute celui qui concerne les polémiques qui planent sur le groupe en matière de travail des enfants et les ateliers clandestins. En fait, l’entreprise a été accusée à de nombreuses reprises de fabriquer ses vêtements dans des ateliers illégaux ou qui ne respectent pas les droits de l’homme, en particulier dans des pays où cette production est moins chère, comme le Bangladesh ou l’Inde. En Argentine, Zara a même été accusée de sous-traitance clandestine, tandis qu’au Brésil, elle a fait l’objet d’une enquête pour avoir fabriqué ses vêtements à partir de travail forcé. Toutefois, Inditex nie ces accusations et fait référence à certains fournisseurs de ces pays, ce qui l’a amenée à mettre fin à sa relation professionnelle avec eux.

Bien que ces accusations puissent avoir un impact négatif sur les actions d’Inditex, nous ne devons pas négliger l’aspect influence de ses vêtements et de son image de marque soignée, qui font du groupe une valeur de plus en plus importante. En outre, le groupe se fait connaître par des « amendes » ou des dons pour améliorer les conditions de travail dans les pays du tiers monde, bien que, d’autre part, il continue de faire l’objet de protestations à cet égard devant son siège espagnol.

Données boursières importantes sur les actions d’Inditex

En 2001, une partie du groupe Inditex a été introduite en bourse.
En 2017, la capitalisation boursière totale de la société Inditex atteint 108 163,41 millions d’euros.
Le nombre de titres émis par Inditex et en circulation sur le marché est de 3 116 652 000.
Le cours de l’action Inditex est actuellement coté sur le marché continu espagnol à Madrid.
Inditex fait également partie de la composition de l’indice Eurostoxx 50 et est donc l’une des plus grandes sociétés avec la plus grande capitalisation boursière.
Les actionnaires d’Inditex sont actuellement 50,01 % Gartler, 37,40 % des investisseurs institutionnels espagnols, 9,28 % Partler 2006 SL et 3,31 % des actionnaires individuels.
Il est à noter qu’en février 2018, le groupe Inditex a chuté de plus de 7%, affichant des résultats proches de ceux du Brexit Day en 2015. Les analystes spécialisés attribuent cette baisse au fait que, pour la première fois, l’entreprise a eu des difficultés à vendre ses actions. La baisse du cours des actions est également liée à l’arrivée d’Amazon en tant que nouveau concurrent dans le secteur textile.

Avantages et points forts de l’action Inditex en tant qu’actif en bourse

Tous les traders qui orientent leur stratégie vers une position haussière du cours de l’action Inditex se basent sur une comparaison des forces et faiblesses de l’entreprise et donc de sa capacité à développer ses activités et sa croissance dans les prochaines années. Pour vous aider à réaliser une analyse cohérente, voici un résumé des principaux avantages de ce groupe. Nous passerons ensuite en revue les faiblesses de l’entreprise.

L’une des principales forces de cette société sera, avant tout, la qualité et l’intérêt des résultats publiés ces dernières années. Le chiffre d’affaires d’Inditex augmente régulièrement depuis un certain temps déjà, ce qui tend à rassurer les investisseurs. La croissance du groupe est également élevée et se compose de deux chiffres, ce qui est un véritable exploit pour ce secteur très compétitif. Par ailleurs, la part de marché du groupe continue de croître au fil du temps.

Un autre point fort de cette entreprise réside dans sa parfaite maîtrise de la qualité de ses produits et de leur réapprovisionnement. Elle peut ainsi fidéliser ses clients et répondre à de nouvelles commandes dans des délais très courts. Cette réactivité à la demande est sans doute l’un des atouts les plus forts de l’entreprise face à une concurrence souvent plus lente.

Enfin, en ce qui concerne les forces de la société Inditex qui rassurent les traders et les actionnaires, nous soulignons le niveau particulièrement élevé de la marge, qui reflète parfaitement l’aspect rentable des activités réalisées par ce groupe et qui semble donc parfaitement maîtrisé.

Inconvénients et points faibles de l’action Inditex en tant qu’actif en bourse

Le groupe Inditex dispose de nombreux atouts qui devraient lui permettre de gagner en rentabilité et en croissance, et ainsi attirer de nouveaux investisseurs dans les années à venir. Cela nous permet de supposer que ses actions en bourse pourraient évoluer à un niveau élevé. Cependant, avant de commencer une stratégie d’achat de ce type, vous devez également tenir compte des faiblesses de cette entreprise, que nous détaillerons ci-dessous.

Premièrement, bien qu’Inditex jouisse d’une forte présence physique grâce à son vaste réseau de distribution dans les magasins et les centres commerciaux, le groupe est encore relativement peu présent dans le domaine du commerce en ligne, ce qui lui fait perdre des parts de marché importantes.

Enfin, nous soulignerons également que les coûts liés à la production des produits d’Inditex sont encore relativement élevés par rapport à ceux de ses principaux concurrents. Il en va de même pour les coûts de formation. Il est donc clair que le groupe pourrait encore gagner en rentabilité s’il développait cet aspect.

Au-delà de ces carences, le groupe Inditex reste une société considérée comme solide par les analystes spécialisés sur ce marché et ses actions ont donc toutes les chances d’évoluer à la hausse sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *